Qui sommes nous ?

CCAP s’oppose à la concentration des survols au dessus de Plaisance du Touch

Entre mai 2019 et juin 2020, des tests  ont été réalisés sur le couloir aérien de l’aéroport de Toulouse Blagnac. Le principe de cette expérimentation : le passage à la navigation par satellite RNAV qui inclut une balise GPS posée dans l’axe de Plaisance du Touch, obligeant les avions à survoler le centre ville quand ils décollent face au sud : ce sont plus de 90 avions qui nous survolent entre 05h30 et 00h30. En parallèle de la concentration des trajectoires, une modification du virage des avions qui se fait désormais plus du nord pour éviter les communes des coteaux les amène à survoler Plaisance à une altitude bien plus basse.

Les différentes phases de test se sont succédées afin de déterminer la meilleure trajectoire possible en termes de sécurité et de nuisances. Cependant, force est de constater que les villes de l’ouest toulousain avaient beaucoup à perdre puisque par vent de sud, les avions décollent tous vers le sud et l’ensemble des vols survolent Cugnaux, Frouzins, Plaisance du Touch, La Salvetat Saint Gilles. Ils décollent dans l’axe des pistes, orientée sud est puis font demi-tour par l’ouest afin de prendre la direction de Paris, Londres, Amsterdam, Lyon, …

Les conséquences pour les plaisançois

Le bruit

plusieurs dizaines d’avions par jour survolent l’ouest toulousain, à moyenne altitude (entre 1700 et 2300 mètres), ce qui conduit à un bruit de plusieurs minutes pour chaque survol.

La pollution

Chaque avion pollue et impacte la qualité de notre air. Une étude de Bruitparif montre que l’espérance de vie en bonne santé des populations surexposées au bruit des transports est réduite de 3 ans.

La dévaluation immobilière

Les biens immobiliers situés sous un couloir aérien voient leur valeur impactée à la baisse, jusqu’à 25% selon les zones

L'équipe du CCAP Plaisance du Touch.
Une partie de l'équipe du CCAP fête la suspension des expérimentations (juillet 2020)

Décembre 2019 : création du Collectif

Le Collectif Couloirs Aériens Plaisance a d’abord été un simple collectif de citoyens qui se sont regroupés en décembre 2019 autour d’un objectif commun, pour devenir depuis juin 2020 une association loi 1901.

Juin 2020 : première victoire du Collectif

Après plusieurs mois de lutte collective qui s’est traduite par des courriers, des entretiens avec la DGAC, des manifestations, une pétition, des actions médiatiques, la préfecture a annoncé le 30 juin la suspension des expérimentations.

C’est une première belle victoire pour la CCAP. Les interlocuteurs ont d’ailleurs confirmé que la décision de la préfecture était en grande partie motivée par les actions du CCAP.

Et maintenant … Le Collectif reste mobilisé !

Mais depuis fin juin 2020, nous ne constatons pas un véritable retour au niveau de nuisance qui nous avions avant mai 2019. Les vols de Francazal ont été très nombreux pendant le confinement. Les vols d’essai Airbus passent désormais au dessus de nos têtes à basse altitude. Les vols de Blagnac, eux, semblent passer à nouveau à l’est de Plaisance, mais à une altitude plus basse qu’auparavant, générant des nuisances bien supérieures à ce qu’elles étaient avant l’expérimentation.

C’est pourquoi le CCAP reste vigilant et mobilisé pour que les engagements de retour au niveau d’avant mai 2019 soient parfaitement respectés.

Par ailleurs, la préfecture a bien mentionné une suspension des expérimentations et non leur abandon. Les procédures de navigation par satellite seront un jour ou l’autre remises en service et le CCAP sera au rendez-vous pour faire en sorte que les trajectoires soient étudiées de manière à ce que les nuisances restent à leur niveau d’avant mai 2019.

l'action de l'association ccap

L’objectif du Collectif CCAP :

Mobiliser un maximum de riverains impactés par le bruit des avions afin que ces expérimentations cessent.

Le collectif « Couloirs Aériens » Plaisance (CCAP) est né lors d’un atelier public organisé par Plaisance Citoyenne en décembre 2019. À ce jour, il a permis la création d’autres collectifs à Cugnaux et Frouzins notamment qui sont venus rejoindre son action.

Le collectif CCAP Plaisance a pour missions :

  • De mettre fin aux expérimentations en cours afin de travailler sur des solutions pérennes avec les différents interlocuteurs, dans l’intérêt des habitants et du secteur aéronautique.
  • D’attirer l’attention sur les nuisances subies par les Plaisançois et sensibiliser l’opinion publique et les autorités compétentes

Le CCAP n’est pas « anti avions »

Ce Collectif n’est pas opposé à l’industrie aéronautique. Nous ne sommes pas des « anti-avions ». Nous sommes pour un développement raisonné de l’industrie aéronautique et sommes en ligne avec le CCNAAT pour obtenir :

une stabilisation du nombre de créneaux à Blagnac parce qu’un aéroport situé en pleine ville ne peut pas se développer indéfiniment sans poser de graves problèmes de santé publique à un nombre considérable de riverains (cf l’exemple de l’interdiction de l’extension de l’aéroport de Londres Heathrow).

l’établissement d’un couvre-feu qui permette aux riverains d’avoir une nuit de sommeil complète.

Ce collectif est totalement apolitique et détaché de toute liste, parti, considération politique. Sa seule préoccupation est de préserver la qualité de vie à Plaisance du Touch.

Les autres acteurs de la mobilisation

  • DAUX ENVIRONNEMENT / Association de la commune de DAUX contre les nuisances de l’aéroport de Toulouse Blagnac
  • CCA /Collectif Cugnaux hors du couloir aérien
  • NUISANCES AERIENNES FROUZINS / Les habitants de Frouzins ont créé leur page Facebook.
  • ADERA / Association des riverains de l’aéroport de Beauvais, touchés par la base Ryanair.
  • ADVOCNAR / Association des riverains de l’aéroport de Roissy CDG.

UFCNA

Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs

CCNAAT

Le Collectif Contre les Nuisances Aériennes de l'Agglomération Toulousaine regroupe différents collectifs de la région, donc le CCAP.

UECNA

L'organisation anti nuisances aériennes au niveau Européen.

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin